Préparation de la culasse

Publié : Le 24 Février 2014 à 11:03
Écrit par
Publié par : Admin
Article vu : 1 418 fois
Comment préparer la culasse.

Avant-propos sur la culasse

La culasse est la partie supérieure du cylindre. C'est cette partie qui reçoit la bougie.

Elle est réalisée en un alliage d'aluminuim car 40 % de la chaleur délevoppée par la combustion du mélange s'évacue par la culasse (le reste par le cylindre et le piston). Cette combustion fournit la puissance au moteur. C'est pour cela que la culasse a un rôle prédominant sur les performances du moteur.

La préparation de la culasse consiste à avoir un taux de compression adapté au moteur; théoriquement, plus le mélange est compressé, plus la force dévelopée par la combustion est élevée. Mais en pratique, il en est autrement; ce n'est pas le taux de compression le plus élevé qui permettra au moteur de sortir le plus de puissance.

Le rapport volumetrique de compression

=> Explications du rapport volumétrique de compression

Préparation de la culasse

  1. Dans la plupart des cas, il faut commencer par éliminer toutes les traces de calamine avec du papier de verre à l'eau 600.
  2. Ensuite polir la chambre de combustion avec du Belgom alu (pâte à polir que vous trouverez chez votre concessionnaire). La culasse doit être comme un miroir ce qui limitera les dépôts de calamine. Il faut faire attention à ne pas toucher au plan de joint.
  3. Faites surfacer la culasse (ou surfacez-la vous-même à l'aide d'un marbre ou d'une plaque en verre) de 1/10e pour augmenter légèrement le TDC ( = taux de compression). Attention, il ne faut pas oublier que le taux de compression ne doit pas être trop élevé sinon on obtient l'effet inverse à savoir une limitation dans la montée en régime. Pour moi je pense que 1/10e c'est bien, presque le maximum (voir le Nota en bas de cet article). On doit pouvoir faire plus mais cette modification est irréversible donc attention.
  4. Supprimez au passage le Thermostat.
    Il faut tout simplement enlever cette pièce qui sert à faire monter le moteur en température en fermant le circuit de refroidissement pendant les premières minutes d'utilisation.
    Le problème c'est que le calorstat limite beaucoup le débit du liquide de refroidissement même en position ouverte. Il faut savoir que la température optimale de fonctionnement d'un moteur 2 temps se situe autour des 75°C.

Note sur le "squich" :

Vous avez déjà vu de quelle forme est la culasse? C'est une portion de sphère avec la bougie plantée en plein milieu. Le squish c'est la forme qui est sur la périphérie, il sert à chasser les gaz vers la bougie pour améliorer le brassage, et pour que la bougie soit en contact au maximum avec les gaz. C'est une culasse bi-hémisphérique en fait, mais pour simplifier on dira que le squish est un cône à angle très ouvert.
Quant on rabote une culasse, on enlève une partie de ce squish, il faut donc impérativement le recréer. Son angle est légèrement supérieur à celui de la calotte du piston, cela doit faire 5° environ.
** Angle de squish trop faible = perte de perfs, risque de détonation
** Angle de squish trop élevé ou squish inexistant = perte de perfs, moins de compression (on revient à une simple culasse hémisphérique sur les 2T des années 50!). Pour recréer le squish il y a la "bonne" méthode et la "dépannage".

  • La vraie, ça se fait au tour, en utilisant un mandrin vissé dans le puits de bougie (normalement il est centré sur la chambre de combustion)
  • La MrBricolage : une fois rabotée, poser un joint de culasse neuf dessus, bien centré, puis redessiner au feutre le diamètre d'origine du cylindre. Ensuite avec de la patience et du soin refaire le squish à la lime.

Pour l'angle, reprendre l'angle d'origine c'est le plus simple (relever les côtes).
Tout cela pour dire que l'on conseille de raboter le cylindre plutôt que la culasse, car au moins on ne touche pas au squich... ou alors mettre la culasse au tour, et faire un escalier pour que la chambre de compression descende dans le cylindre, comme cela ça ne modifie pas le squich.

Loading...

Articles en rapport

  • Le carter est en alliage d'aluminium en vue de diminuer le poids de l'engin et de dissiper facilement la température de celui-ci....

  • Une bonne prépa de l'admission peut faire gagner énormément de couple et de puissance.Pour suivre un logique cohérente, nous...